Mon parcours - mon approche

Profil 22

 « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. »

Confucius


Après un baccalauréat scientifique j'ai décidé de m'orienter en chiropraxie pour son approche manuelle et conservatrice basée sur une étude globale du corps. Exerçant en cabinet libéral depuis 2013, je me suis spécialisé dans l'impact postural des troubles de l'occlusion et de la proprioception (vision que le cerveau a du corps dans l'espace). Je suis régulièrement des séminaires de formation professionnelle afin de parfaire mes connaissances et ma pratique.

 

" En Suisse
aucune opération
de chirurgie orthopédique
n'est réalisée sans l'aval
du chiropracteur "

Le chiropracteur s'intéresse avant tout à la fonction et non à la pathologie. De la même façon qu'une vieille voiture peut avoir sa tôle froissée et sa peinture écaillée mais peut très bien rouler, la colonne vertébrale peut présenter des hernies discales et de l'arthrose visibles sur une IRM sans pour autant empêcher la pratique d'un sport ou créer une douleur. 70% des hernies discales ne donneront d'ailleurs aucun symptômes.

Par une approche globale basée sur la physiologie du corps et sa posture, le chiropracteur recherche la source des dysfonctions afin de la corriger et avoir un impact sur le long terme, prévenant par la même occasion les récidives.

Si le champ de compétences réel se limite au système neuro-musculo-squelettique, ses conséquences sur la santé sont vastes. Des troubles digestifs aux troubles de l'humeur, de la concentration, ou de l'apprentissage, l'appareil locomoteur retentit sur la majorité des aspects de la vie.