Lumbago ? Pensez chiro !

Selon une récente étude australienne, publiée dans le British Medical Journal en 2015, le paracétamol nʼaurait aucun effet sur les lombalgies, alors    même    quʼil    demeure    la    prescription    de    référence, selon les recommandations de traitement des autorités sanitaires, en France comme à lʼétranger 1.
Au terme dʼune revue de la littérature scientifique portant sur 13 essais cliniques, les chercheurs de lʼUniversité de Sydney concluent à lʼinefficacité du paracétamol.

De plus, une nouvelle étude de 2015 parue dans le Journal of American Medical Association, démontre que l'utilisation d'un décontractant musculaire n'apporte aucun bénéfice supplémentaire par rapport à un anti-inflammatoire simple 2.

En 2013 au contraire, deux études, parues Spine 3, 4, apportaient la preuve de lʼefficacité de la chiropraxie sur les lombalgie, par lʼassociation des manipulations chiropratiques aux soins médicaux courants. Une troisième recherche, de 2012 celle-ci, établissait la supériorité thérapeutique de la chiropraxie sur un antalgique, le diclofénac, dans la prise en charge de la lombalgie.

En revanche, l'adjonction de traitement par renforcement musculaire spécifique semble bénéfique sur le long terme 5.

médecine pathologie